Le CDO World Tour: Lars Silberbauer, LEGO

cdo
cdo

 

C’est à l’occasion des Cannes Lions qu’aura lieu le meet-up CDO World Tour, le 24 juin sur notre yacht. Frederic Colas de Fast-Up Partner et Michael Chrisment de Nescafé nous feront partager les idées les plus lumineuses du tour, tandis que PetitWeb organisera une courte table ronde avec les leaders du numérique les plus visionnaires. Rejoignez-nous !

Cette semaine, le #CDOWorldTour s’entretient avec Lars Silberbauer, Responsable monde des medias sociaux et de la recherche chez LEGO, qui a pour mission d’« inspirer et d’étendre la communauté des bâtisseurs de demain ». Créée au Danemark, la marque est aujourd’hui l’un des plus grands fabricants de jouets au monde, notamment avec les briques LEGO. Lars pilote la stratégie sur les médias sociaux de l’entreprise de jouets et sa mise en œuvre, et encadre une équipe mondiale.

Responsable de l’ensemble des medias sociaux, Lars insiste sur leur caractère multi-canal et multiplateforme, les différents canaux étant dédiés à des utilisateurs distincts. Il y a notamment le site Web de l’entreprise, les médias sociaux et une nouvelle chaîne de télévision  (LEGO TV), disponible sur Iris, Android et Kindle, qui permettent aux fans d’accéder à l’« univers » LEGO de diverses manières. En y repensant presque après-coup, Lars a ajouté « mais surtout, c’est tout l’environnement YouTube que nous gérons ». Un bon samedi, LEGO atteint 2,8 à 3 millions de vues sur son compte YouTube ; très impressionnant ! Lars a constaté que le meilleur moment pour LEGO de susciter l’engagement était en-dehors des heures de travail ; c’est pourquoi l’entreprise assure désormais une présence 24/24 heures grâce à une équipe qui se relaie dans le monde entier.

En guise de clin d’œil à ce développement mondial, que de nombreux CDO n’ont pas manqué de commenter sur le #CDOWorldTour, Lars ajoute qu’il adorerait qu’il y ait plus de personnes multilingues et que chacune d’elles maîtrise au moins 12 à 14 langues ! Conscient de l’essor de la Chine en tant que marché et de la relation naissante entre e-commerce et médias sociaux dans ce pays, il explique que ce qu’il aimerait par-dessus tout, c’est parler chinois. Travailler sur de nouveaux réseaux sociaux, comme Weibo et WeChat lui rappelle, à lui et à  tous les Webmarketers, qu’il y a toujours des moyens de communiquer différents et que « rien n’est jamais acquis. Le monde est prêt pour son prochain bouleversement, qui peut arriver à tout instant ».

Concernant le secteur du Webmarketing dans sa globalité, Lars explique que, selon lui, « le marché tout entier est en train de converger vers le Webmarketing », en soulignant combien il est important pour le consommateur d’avoir une expérience intégrée sur son parcours, avec une bonne expérience digitale. Bien que le Webmarketing ait fait des progrès, il en reconnaît les limites dans ses observations finales, où il espère que des avancées plus marquantes seront faites dans le cadre d’un modèle d’attribution, pour que l’entreprise puisse mesurer la valeur ajoutée de tout ce qu’elle fait. Il est bien plus difficile, constate-t-il, de créer des liens directs entre ce que l’on fait sur les médias sociaux et les retombées commerciales.

Lars offre un point de vue perspicace sur les défis et les opportunités qui se présentent aux entreprises via leur stratégie sur les médias sociaux. Il souligne la nécessité de ne pas faire d’auto-satisfaction et de continuer à innover! Visionnez l’interview de Lars ici et retrouvez tous les autres interviews du  #CDOWorldTour.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn